Vitamines qui augmentent la sérotonine

La sérotonine est un neurotransmetteur du cerveau bien connu pour son rôle dans la régulation de l’humeur, et il est également responsable de la respiration et de la régulation de la température corporelle. Les faibles niveaux de sérotonine peuvent avoir un impact négatif sur la santé, et plusieurs médicaments peuvent aider à augmenter les niveaux de ce neurotransmetteur crucial, mais augmenter votre consommation de certaines vitamines, présentes dans les aliments et les suppléments, peut également vous aider. Demandez toujours à votre médecin avant d’ajouter des suppléments à votre routine quotidienne pour vous assurer qu’ils sont adéquats pour vous.

Production de niacine et de tryptophane

La niacine joue un rôle dans la production de la sérotonine. En fait, une déficience en niacine et son précurseur tryptophane est liée à un risque accru de dépression, selon un article de 2007 publié dans le Journal of Psychiatry and Neuroscience. Manger beaucoup d’aliments riches en niacine peut aider à stimuler les niveaux de tryptophane et, en combinaison, cela peut augmenter les niveaux de sérotonine. La niacine, ainsi que toutes les autres vitamines B, aide également votre corps à créer de la sérotonine pour commencer, note David Edelberg dans son livre “The Triple Whammy Cure”. Les produits laitiers, les œufs, les poissons, les légumineuses, la viande maigre, les grains enrichis et les noix sont des sources de niacine.

Pyridoxine et bonne humeur

La pyridoxine, plus communément appelée vitamine B-6, est particulièrement bénéfique pour l’augmentation des taux de sérotonine, rapporte Edelberg. Cette vitamine aide à convertir le tryptophane en sérotonine, donc une déficience inhiberait ce processus et augmenterait potentiellement le risque de troubles de l’humeur. En plus des fruits de mer, comme le thon et le saumon, les sources alimentaires saines de pyridoxine comprennent les volailles, les pois chiches, le foie, les bananes, la courge, le riz, les noix, les épinards, la pastèque et les grains enrichis.

Acide folique et dépression

Comme les vitamines B-3 et B-6, l’acide folique, également appelé acide folique ou vitamine B-9, aide votre corps à fabriquer de la sérotonine. L’acide folique joue également un rôle clé dans la fonction du cerveau et la santé mentale, selon le University of Maryland Medical Center. Certaines preuves suggèrent que de faibles niveaux d’acide folique pourraient même être corrélés avec la dépression, bien qu’une recherche supplémentaire soit nécessaire pour prouver cette relation. Les grains fortifiés, les légumes verts feuillus, le germe de blé, les haricots, le saumon, le jus d’orange et l’avocat sont parmi les meilleures sources alimentaires de vitamine B-9.

La vitamine D et la libération de la sérotonine

La vitamine D active les gènes de votre corps responsables de la libération de neurotransmetteurs, y compris la sérotonine, selon James M. Greenblatt, M.D., écrit pour le site Web de Psychology Today. Une carence en vitamine D peut entraîner une baisse des taux de sérotonine dans le cerveau, ce qui est un facteur potentiel pour la dépression, les notes de Greenblatt. L’augmentation de la consommation de vitamine D peut contribuer à stimuler la production de sérotonine. Le lait, le fromage, les autres produits laitiers et les champignons sont de bonnes sources de vitamine D. Une certaine exposition au soleil non protégée augmentera également les niveaux de vitamine D, mais demandez toujours à votre médecin combien de temps vous devriez passer au soleil sans protection.